📈  66 %

21/11/2023
66% - Dossier Absentéisme Ness ESS

[CHIFFRE CLE] 66 % des salariés ayant connu un arrêt long évoquent une origine liée à l'environnement professionnel selon une étude de l'Observatoire de l'imprévoyance (Groupe VYV). La surcharge de travail est le premier facteur évoqué, avant la pénibilité physique. 

66 % des salariés ayant connu un arrêt long évoquent une origine liée à l'environnement professionnel selon une étude de l'Observatoire de l'imprévoyance (Groupe VYV). La surcharge de travail est le premier facteur évoqué, avant la pénibilité physique. 

 

Quelle place prend notre travail dans ce qui nous empêche, temporairement de travailler ? L'étude de l'Observatoire de l'imprévoyance du Groupe VYV qui cible les arrêts de plus de 90 jours (un arrêt est considéré long dès 30 jours. Mais c'est après trois mois que les conséquences financières et les risques liés à une reprise mal préparée grandissent) est particulièrement éclairante. 

En effet, selon cette étude qui a sondé 1014 salariés ayant connu un arrêt de plus de 90 jours récemment, 66 %, soit deux tiers d'entre eux évoquent l'environnement professionnel comme l'une des origines de l'arrêt. Ce n'est pas la seule, puisque l'origine d'un arrêt long peut être multifactorielle, mais elle est la plus consensuelle. L'environnement social et familial n'est cité que par 21 % des répondants. 

Qu'est-ce qui touche le plus les salariés dans leur environnement professionnel ? Le premier facteur cité pour préciser l'impact de l'environnement de travail sur sa santé c'est la surcharge de travail. Près d'un répondant sur deux (45 %) mentionne ce facteur, devant la pénibilité physique (41 %) puis le rythme ou l'organisation du travail (35 %). 

L'organisation du travail et les tensions qu'elle peut générer apparait, selon ces chiffres, comme un facteur d'arrêt et donc d'absence du salarié. Si l'étude ne permet pas d'isoler ce qu'il en est spécifiquement parmi les salariés relevant des branches professionnelles de l'Economie sociale et solidaire, Gaëlle Viette, de l'Observatoire de l'imprévoyance constate que " notre enquête qualitative avait déjà permis de relever que les personnes engagées dans la santé ou ceux qui exercent des métiers de conviction sont les plus touchées. Ce sont aussi ceux qui souffrent le plus de culpabilité au moment de s'arrêter." 

Les employeurs ont donc tout intérêt à se préoccuper de l'impact de l'organisation du travail, s'ils se soucient de la santé de leurs salariés, qui plus est lorsque leur activité connait une pénurie comme c'est le cas dans les métiers du care. Tout comme ils ont à se préoccuper de mieux appréhender l'accompagnement de leurs salariés en arrêt long afin de préparer une reprise, sans risque de rechute, comme nous l'explique Gaëlle Viette, de l'Observatoire de l'imprévoyance. 

Sur le même sujet

Travailler dans l'ESS Illustrations de personnages
18/01/2024

Travailler dans l'économie sociale et solidaire

Dans le cadre d’une collection de publications prenant la forme de focus thématiques (4 pages avec infographies), l'Observatoire national de...
Ness vous souhaite une bonne année 2024
04/01/2024

Ness vous souhaite une bonne année 2024 !

Evolution du travail, transition écologique, dynamique territoriale… Ça vous tente pour 2024 ? Alors parlons Economie sociale et solidaire !
homme de profil dans une pièce qui regarde vers l'extérieur avec son ombre sur le mur et marqueur Ness
21/11/2023

📇 Absentéisme : comment agir à court terme ?

[EDITO] Avec plus d'un salarié sur deux en arrêt de travail en 2022, l'absentéisme atteint un niveau historique. Dans l'ESS...
Image animée du logo Ness sur lequel vient se dessiner un casque avec une prise jack qui se branche pour symboliser l'écoute d'un podcast
21/11/2023

🎧 Les Podcasts Ness #09 : l'ESS face à la spirale de l'absentéisme

[PODCAST] L'absentéisme atteint des niveaux historiques et notamment dans l'économie sociale et solidaire où le sens professionnel pousse souvent à...
homme de profil dans une pièce qui regarde vers l'extérieur avec son ombre sur le mur et marqueur Ness
21/11/2023

🔍 Agir avant que cela ne craque

[ANALYSE] Dans un secteur où le sens de la mission humaine prime souvent sur sa propre condition, l’absentéisme nourrit l’absentéisme...
espace médical blanc et vide et marqueur Ness
18/09/2023

📇 Comment voir l'oasis dans le désert ?

[EDITO] Depuis 20 ans, les inégalités de santé s'accroissent en France. A commencer par l'accès à un médecin généraliste qui...