9 % de postes vacants dans la protection de l'enfance

20/11/2023
Plan Marshall pour la protection de l'enfance

L'Uniopss révèle les résultats d'une enquête sur la pénurie des professionnels en protection de l'enfance le jour de l'anniversaire de la Convention internationale des Droits de l'enfant et de l'annonce prévue de mesures par Elisabeth Borne.

Mobilisation générale

C'est l'ultime signal d'alarme pour l'ensemble des parties-prenantes de la protection de l'enfance. Le 16 novembre, un communiqué commun de trois instances publiques consultatives (Conseil national de l'adoption CNA, Conseil national de la protection de l'enfance CNPE, Conseil d'orientation des politiques de jeunesse COJ) appelait à la "mise en oeuvre immédiate du Plan Marshall pour la protection de l'enfance". Ces trois instances réunissent l'ensemble des parties-prenantes, dont les associations et les opérateurs publics du secteur, les collectivités territoriales...

Les mesures de ce plan sont connues depuis octobre. Elles visent à réaliser un virage fort pour mieux financer ce secteur qui s'est retrouvé à plusieurs reprises sous les projecteurs et améliorer l'attractivité des métiers dans un secteur en pénurie de recrutement.

 

"Faire avec" la pénurie

L'Uniopss a d'ailleurs rendu public les résultats d'une enquête auprès de ses adhérents, engagés dans le secteur. 314 établissements et services y ont répondu. 97 % d'entre eux rencontrent des difficultés de recrutement et le taux de poste vacants s'élève à 9 % (contre 5 % dans l'ensemble du secteur sanitaire, social et médico-social privé non-lucratif). 
Cette situation touche bien évidemment la continuité et la qualité de l'activité des structures. A titre d'exemple, un établissement sur cinq ont été contraints de réduire leur capacité d'accompagnement et 60 % ont était contraints de dépasser leur capacité autorisée d'accueil ou d'accompagnement.

Le "faire avec" est devenu monnaie courante selon l'étude et débouche sur des pratiques réalisées " au mépris des droits des parents et des enfants" : accompagnement d'enfants dont les profils ne correspondent pas au projet d'établissement, recours à des professionnels sans formation, missions non assumées...

Une situation alarmante selon l'ensemble des parties-prenantes représentées dans les CNA CNPE et COJ et qui accentue la perte de sens au travail des professionnels.

 

Les actualités de l’économie sociale et solidaire à portée de main !

Vous souhaitez être informés en temps réel des actualités du secteur de l’ESS ?
Suivez Ness sur les réseaux sociaux :

 

Sur le même sujet

Olivia Grégoire
13/02/2024

L'ESS reste dans les mains d'Olivia Grégoire

Le Cabinet d'Olivia Grégoire confirme que l'Economie sociale et solidaire reste dans le périmètre de son ministère...
Mobilisation Fédération des centres sociaux
31/01/2024

Les Centres sociaux ne veulent plus de bouts de ficelle pour faire du lien social

La fédération des Centres sociaux, rejointe par les MJC, organisent rencontres, happening et manifestations le mercredi 31 janvier pour alerter...
jeune homme et femme senior en pleine échange convivial dans un jardin communautaire
25/01/2024

Changement climatique et santé au travail : l'ESS propose des solutions

À l’heure où l’urgence de la crise climatique se confirme, la question des répercussions sur le monde du travail est...
Illustration de la FIRAH sur les appel à projets 2024
18/01/2024

Handicap : lancement des appels à projets de recherche appliquée 2024 - FIRAH

Notre partenaire, la Fondation Internationale de Recherche Appliquée - FIRAH sur le Handicap ouvre, pour 2024, quatre nouveaux appels à...
Travailler dans l'ESS Illustrations de personnages
18/01/2024

Travailler dans l'économie sociale et solidaire

Dans le cadre d’une collection de publications prenant la forme de focus thématiques (4 pages avec infographies), l'Observatoire national de...
mains qui se rejoignent
17/01/2024

Loi sur le partage de la valeur dans l’ESS : dispositions et opportunités

Applicable au 1er janvier 2025, ce texte de loi, bien que constituant une nouvelle obligation pour les employeurs, n’en est...