La Société civile veut éviter d'être oubliée

24/05/2022
Conseil économique social et environnemental

Plusieurs représentants de l'ESS cosignent avec des acteurs de la société civile une tribune demandant à être associés aux réflexions à venir sur la réforme des institutions.

La crise démocratique qui se manifeste entre autre par l'abstention grandissante, mais aussi les expressions de défiance dans nos institutions a incité Emmanuel Macron, à s'engager à mettre en place une "Commission transpartisane" chargée de plancher sur une réforme des institutions en ce début de second quiquennat.

Suite à cette annonce, un ensemble d'acteurs de la société civile et en particulier de l'ESS (Jérôme Saddier pour ESS France, Claire Thoury du Mouvement associatif, Eric Chenut pour la mutualité et Hugues Vidor pour l'Udes) ont cosigné une tribune parue dans L'Obs rappelant qu'il n'y aura "pas de renouveau démocratique sans la société civile".

Un appel du pied préventif afin de ne pas être oublié au moment où cette commission sera convoquée officiellement. Les signataires rappellent notamment que "Associations, citoyens engagés, ONG, syndicats, mutuelles employeurs de l’économie sociale et solidaire (ESS), universitaires, nous essayons sans cesse de construire une démocratie plus ouverte, plus inclusive, plus délibérative, plus contributive. Ce ne sont pas seulement des concepts agités ici et là, ce sont des réalités de terrain portées par les innovateurs démocratiques au sein d’associations ou de syndicats. C’est ainsi que la vie associative fait vibrer la démocratie contributive de 20 millions de bénévoles, l’économie sociale et solidaire permet de nouveaux modèles de gouvernance au sein de l’entreprise, la mutualité innove en associant des citoyennes et citoyens à ses réflexions stratégiques les syndicats d’employeurs et de salariés permettent le dialogue social, les ONG de défense de la démocratie expérimentent des innovations démocratiques, des universitaires et analystes développent de nouvelles idées. Alors même que nous vivons une crise démocratique évidente touchant nos institutions d’une manière profonde, jamais il n’y aura eu autant d’initiatives et d’innovations démocratiques. Nous y prenons notre part, en responsabilité."

Sur le même sujet

Sport et loisirs emploi Observatoire national de l'ESS
30/06/2022

Nouveau rattrapage de l'emploi dans l'ESS

L'emploi dans l'ESS a augmenté de 3,2 % en glissement annuel au quatrième trimestre 2021. L'impact de...
Baromètre flash COFAC
21/06/2022

Associations culturelles, exprimez-vous

Les responsables associatifs du secteur culturel, peuvent répondre au 4e Baromètre Flash de la COFAC pour tirer un bilan de...
110e Conférence internationale OIT © Crozet / Pouteau / Albouy / ILO
18/06/2022

L’économie sociale et solidaire se fraye une place à l’international

Coup sur coup, l’Organisation internationale du travail (OIT) et l’Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE) ont adopté...
Lauréats du concours Observatoire de l'imprévoyance
05/06/2022

L'Observatoire de l'imprévoyance récompense ses écrivains

Lancé en octobre 2021, le concours d’écriture de l’Observatoire de l’imprévoyance « Être ou ne pas être imprévoyant ? »...
L'ESS à Bercy
02/06/2022

L'ESS reste à Bercy

L'absence de ministre ou de secrétaire d'Etat chargé de l'ESS dans le gouvernement Borne laissait planer le doute sur le...
Udes Députés Assemblée nationale
17/05/2022

L’Udes interpelle les futurs députés sur son nouveau pacte social

[COMMUNIQUE] A l’approche des élections législatives, l’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire a choisi d’attirer l’attention des députés...