Nexem publie ses 32 propositions pour la Présidentielle

07/02/2022
Actualité Nexem

[COMMUNIQUE] Présidentielle 2022 : Nexem lance une plateforme citoyenne et dévoile 32 propositions pour le secteur social, médico-social et sanitaire associatif.

Nexem, principale organisation professionnelle des employeurs du secteur associatif social et médico-social, s’engage dans le débat social de la campagne présidentielle à travers la création de sa plateforme citoyenne "2022 Changeons des vies". Cet espace permet à tous les Français de prendre connaissance des 32 propositions portées par Nexem, mais également de réagir et faire part de leurs solutions concrètes sur cinq thématiques : le grand âge, le handicap, l’enfance, l’insertion, et la protection juridique des majeurs.
 

32 propositions pour faire évoluer concrètement la cohésion sociale du pays

Mobilisée pour une juste reconnaissance des professionnels du secteur et un soutien significatif de l’Etat, Nexem formule 32 solutions concrètes parmi lesquelles :

 

  • Autonomie - Grand âge : renforcer l’encadrement de l’accompagnement. Plutôt qu'une prise en charge de la dépendance, Nexem souhaite favoriser davantage le maintien des personnes âgées dans l’autonomie.
  • Mieux accompagner le handicap : systématiser le financement des dispositifs d’appui à l’autodétermination et/ou au renforcement de la capacité d’agir et de dire des personnes en situation de handicap, sur tout le territoire. Nexem propose également d'organiser, avec l’ensemble des parties prenantes, une véritable stratégie nationale de mise en œuvre des engagements de la France au titre de la classification internationale des handicaps (CIH) pour co-construire une société pleinement inclusive.
  • Protection de l’enfance : clarifier la gouvernance nationale et renforcer la compétence de l'Etat en matière de prévention et protection de l'enfance, et garantir une équité de traitement au niveau national pour tous les enfants ou jeunes majeurs relevant de l'aide sociale à l'enfance, y compris les mineurs non-accompagnés au moyen d'un référentiel national adapté.
  • Protection juridique des majeurs : harmoniser les règles et obligations entre les différents types de mandataires, peu importe le mode d’exercice, d'autre part, permettre une véritable politique unifiée en faveur des droits et de la protection des adultes vulnérables, par exemple par la nomination d’un délégué interministériel à la Protection juridique des majeurs (PJM).

L’ensemble des contributions est à retrouver sur la plateforme "2022 Changeons des vies".

Sur le même sujet

Sport et loisirs emploi Observatoire national de l'ESS
30/06/2022

Nouveau rattrapage de l'emploi dans l'ESS

L'emploi dans l'ESS a augmenté de 3,2 % en glissement annuel au quatrième trimestre 2021. L'impact de...
déménagement Chorum Gestion
22/06/2022

Chorum Gestion déménage

Baromètre flash COFAC
21/06/2022

Associations culturelles, exprimez-vous

Les responsables associatifs du secteur culturel, peuvent répondre au 4e Baromètre Flash de la COFAC pour tirer un bilan de...
110e Conférence internationale OIT © Crozet / Pouteau / Albouy / ILO
18/06/2022

L’économie sociale et solidaire se fraye une place à l’international

Coup sur coup, l’Organisation internationale du travail (OIT) et l’Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE) ont adopté...
Baromètre de la finance solidaire
07/06/2022

Nouveau record pour la finance solidaire

[COMMUNIQUE] La finance solidaire a connu, une fois encore, une croissance inédite en 2021. L’encours global a atteint les 24,5...
Lauréats du concours Observatoire de l'imprévoyance
05/06/2022

L'Observatoire de l'imprévoyance récompense ses écrivains

Lancé en octobre 2021, le concours d’écriture de l’Observatoire de l’imprévoyance « Être ou ne pas être imprévoyant ? »...